Amnesty « soutiendra » le Danemark dimanche face aux Bleus

Amnesty « soutiendra » le Danemark dimanche face aux Bleus

Amnesty « soutiendra » le Danemark dimanche face aux Bleus

Dans une lettre ouverte aux Bleus, Amnesty France annonce qu’elle “soutientra” le Danemark, dimanche soir, face aux joueurs de Deschamps, pointés par l’ONG pour leur mutisme sur les “violations des droits humaans au Qatar”.

La pression portée par Amnesty International sur la FFF and les joueurs de l’équipe de France see pursuit. Dans une nouvelle “lighter aux Bleus” publiée ce vendredi, l’ONG annonce qu’elle “soutiendra” le Danemark, Sunday evening, when the Ligue des nations match will see Didier Deschamps face Kasper Hjulmand in Copenhague (20:45).

Amnesty confirms n’avoir reçu “no reply” au courrier envoyé le 19 mai aux Bleus pour leur demander « de se pronouncer sur la question de la violation des droits humaans au Qatar »where the next Coupe du monde will take place (November 20-December 18). « Vous avez decided de rester muets […]poursuit Amnesty, qui n’a pas appelé au boycott de la Coupe du monde. Silence assourdissant de votre équipe face aux miliers de travailleurs migrants decéed sur les chantiers Qataris et aux miliers d’autres soumis au travail force […]. Pour nous, la team danois est la grande favorite pour remporter le challenge de l’engagement. »

Sponsors replace les tenues d’entraînement des Danois
L’ONG rappelle que ” read sponsors de l’équipe danois ont décidé de suppress leurs logos des maillots d’entraînement des joueurs pour les replacer par un message favorable au respect des droits humains au Qatar “. Une décision prize en novembre dernier en concertation avec deux partenaires commercials, après la qualification des Danois pour la Coupe du monde, où ils retrouveront à nouveau les Bleus, dans le groupe D. Le 1er avril, juste après sort à doha, en zone mixte , le selectionneur Kasper Hjulmand avait explicable qu’il “n’était pas à l’aise” d’être dans l’émirat, alors qu’à côté, Noël Le Graët, le patron de la “3F”, s’était there « très content qu’on vienne jouer au Qatar ».

Après severales reports, la FFF et Amnesty France avaient fini par se rencontrer un peu moins de trois semaines après ce tirage au sort au siège de l’instance, à Paris, pour évoquer les problématiques liéantes au respect des droits des travails et la protection dans le petit État du Gulfe, whose main-d’oeuvre étrangère represents près de 90% of the population.

According to the figures given by the organizing committee of the Qatari Cup at the end of last year, 38 deaths occurred in the area, depuis 2014, on the sites linked to the stages, which did not seulement « three specifically linked to accidents at work ». Des chiffres qui concerneraient les 35,000 ouvriers qui ont été directement affected aux sites du tournoi, alors que ces derniers ne constituent qu’une fraction des travailleurs immigrés mobilisés sur l’ensemble des infrastructures dans l’énémirat d’depuineis.

Leave a Reply

Your email address will not be published.