The call for tenders for the diffusion of Ligue 1 launched in autumn 2023

The call for tenders for the diffusion of Ligue 1 launched in autumn 2023

On the occasion of the festival “Demain Le Sport”, Vincent Labrune, the president of the LFP, announced on Thursday the launch of the next call for tenders for the rights of diffusion of Ligue 1 “in the autumn of 2023”.

« Le foot français dans le Big 4 ? » C’était jeudi matin le thème de l’intervention de Vincent Labrune dans le cadre du festival Demain Le Sport, organized par L’ÉquipeFrance Info and France Télévisions.

read also

Phelps, JO, Galtier… Les temps forts du festival Demain Le Sport

At the heart of the demonstration, the president of the Ligue de football professionnel (LFP) announced a particular date for the launch of the prochain appel d’offres pour les droits de diffusion de la Ligue 1, pour le cycle 2024-2028. “This will be released in autumn 2023”at-il assured.

Vincent Labrune, president of the LFP

“The idea is de nous professionalanaliser en tant qu’entreprise à tous les niveaux”

Pour réussir à réevaluate le montant du contract actuel (624 M€ per season réglells for Amazon, Canal+ et Free), consequent to the failure of Mediapro (qui avait promis à lui seul plus de 800 M€) au cours de la saison 2020- 2021, Labrune compte notably sur la filiale commerciale de la LFP, launched au printemps dernier, avec le fonds d’investissement CVC comme partnere “actif” économique (il détient des parts contre 1.5 billion d’euros) et stratégique.

“The objective is to inject liquidity, but above all to maintain our competitiveness, en expliqué l’ancien president de l’OM. The idea is de nous professionalanaliser en tant qu’entreprise à tous les niveaux, grâce au soutien d’un partnere référent qui, au-delà de l’apport de liquidityités, doit nous permettre de passer un cap et d’accelerar la croissance de nos revenus en mettant en place des méthodes nouvelles qui doivent mieux valoriser nos atouts dans le futur. »

These derniers are nevertheless already numerous, according to the president of the Ligue, who cites in turn: “ une France championne du monde en titre du sport numéro 1 au monde », « une Ligue 1 platform de stars internationals, que ce soit Messi, Neymar or notre icône nationale Kylian Mbappé que je remercie chaleureusement d’être resté en L1 », « des stades remarquables rénovés à l’occasion de l’Euro 2016 », « des investisseurs de premier ring qui se sont portés acquéreurs de nos principaux clubs », a note “you Qatar au PSG, un chance incroyable que nous ne pouvons en aucun cas banaliser”.

Revenus internationaux, Fantasy League, NFT, chaîne OTT : les priorités de Labrune

Hell Vincent Labrune, l’attractivité de la Ligue 1 passera justement par la “capacity to create a group of 5-6 clubs performers around PSG” et a “Donner de la force aux équipes européennes pour être performantes en Europe”. Outre les droits domestiques, « the growth of international revenues is an absolute priority in the business plan of our commercial branch, at-il insisted. C’est en boostant sensiblement nos revenus internationaux que nous serons en capacité d’attirer plus de talents, de conserver les nôtres plus longtemps chez nous. » Currently, le contrat des droits internationaux (2018-2024) reports around 80 M€ per an à la Ligue française, contre par exemple ten times plus pour la Liga espagnole.

Afin de mieux promoteur le spectacle de la Ligue 1, Vincent Labrune compte aussi integré davantage “Technological innovation in the consumption of sport”de son sport, avec du « sporttainment ». “Le digital sera un bloc clé de notre stratégie, en mettant les fans au coeur de celle-ci, precise-t-il. Pour cela, nous allons lancer dans les prochaines semaines une Fantasy League ambitieuse, ainsi que notre ofre NFT. Et surtout, nous lancerons proannement notre chaîne OTT. » An amorcé project by his son Didier Quillot, named “My Ligue 1”, and it is not possible to find a final at some point… Vincent Labrune ajouté qu’il faudrait certainement « dépoussiérer et rebaptiser la marque Ligue 1 »sans a dire plus.

Si l’actuel president de la LFP situe la France comme « quinquième nation européenne »il affiche l’ambition « d’ici cinq ans d’être non pas Top 4, mais sur le podium européen, aussi bien en termes de résultats sportifs que de revenus ». Rendez-vous donc à l’automne 2023 pour les premiers éléments de réponse.

read also

All the news from Ligue 1

Leave a Reply

Your email address will not be published.